Incendies: le nord de la Californie dévasté par le Dixie Fire

Publié le :

Aux États-Unis, l’immense feu de forêt continue de faire des ravages dans le nord de l’État de Californie. Appelé « Dixie Fire », le feu a dévoré plus de 170 000 hectares depuis qu’il s’est déclaré mi-juillet. 

C’est le troisième plus gros incendie de l’histoire récente de la Californie. Et sa progression pourrait se poursuivre, selon des scientifiques.

Les rafales attendues dans les prochains jours pourraient attiser le feu, selon les autorités. Plus de 5 000 pompiers sont mobilisés pour combattre les flammes.

Ces coups de vent violents en plus d’une végétation très sèche et d’un terrain compliqué rendent leurs efforts très difficiles. Ce mercredi, l’incendie a détruit la ville historique de Greenville.

Sur les vidéos des médias locaux, la ville est totalement méconnaissable. Les maisons et les voitures ont été engloutis par les flammes, laissant cette ville de 800 habitants réduite en cendres. 

Les flammes du Dixie Fire sont si importantes qu’elles génèrent une épaisse fumée noire visible depuis l’espace

Même si les incendies sont courants en Californie, ils deviennent de plus en plus ravageurs chaque année. La sécheresse prolongée liée au changement climatique a rendu l’ouest des États-Unis vulnérable à des feux de forêt de grande ampleur. 

Sept des plus grands incendies de l’histoire de la Californie, dont le Dixie Fire, se sont produits au cours des trois dernières années seulement.


→ Lire aussi : Les incendies géants en Californie « génèrent leurs vents propres qui alimentent le feu »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 − 7 =